Accueil
Bienvenue
Chercheurs
Recherche
Publications
Événements
Nouvelles
Liens
Contact
Sitemap

Accroître l'accès aux personnels de santé dans les zones rurales







Juillet 2010

Les résolutions de l'OMS sur les migrations (WHA57.19) et sur l'accélération de la production de personnels de santé (WHA59.23) demandent aux États membres de mettre en place des mécanismes destinés à mieux fidéliser les agents de santé. Tout récemment, la Déclaration de Kampala a appelé les gouvernements à "prendre des mesures d'incitation appropriées et à assurer un environnement de travail propice et sain pour fidéliser le personnel de santé et pour le répartir de manière équitable".

C'est dans ce contexte que l'OMS a entrepris d'élaborer des recommandations pour aider les pays à aborder les problèmes importants de fidélisation et de répartition équitable des agents de santé.

Ces recommandations ont été basées sur les recherches et analyses menées sur les interventions existantes, sur une série d'études de cas portant sur divers pays et sur des consultations avec des experts et des partenaires au sujet de l'efficacité des stratégies visant à mieux fidéliser le personnel de santé.

Recommandations pour une politique mondiale

La prestation de services de santé efficaces et l'amélioration des résultats sanitaires supposent la présence de personnels de santé qualifiés et motivés en nombre suffisant, au bon endroit et en temps opportun. Une pénurie de personnels de santé qualifiés dans les zones rurales ou reculées prive une part importante de la population de l'accès à des services de soins de santé, ralentit les progrès sur la voie de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement et contrarie les aspirations liées au but de la santé pour tous.

Les recommandations, qui s'appuient sur des données factuelles, ont trait aux mouvements des personnels de santé à l'intérieur des frontières d'un pays et concernent uniquement les stratégies destinées à accroître la disponibilité des personnels de santé dans les zones rurales ou reculées en améliorant l'attraction, le recrutement et la fidélisation.

Source: Organisation mondiale de la santé
http://www.who.int/hrh/retention/home/fr/index.html
http://www.who.int/hrh/retention/guidelines/fr/index.html

(M. Raymond Pong, chercheur universitaire principal au CReSRN, était membre du comité de l'OMS qui a participé à l'élaboration des recommandations touchant l'accroissement de l'accès aux travailleurs et travailleuses de la santé dans les régions rurales et éloignées grâce à une meilleure fidélisation.)