Accueil
Bienvenue
Chercheurs
Recherche
Publications
Événements
Nouvelles
Liens
Contact
Sitemap

Un chercheur de l'Université Laurentienne participe à une étude nationale sur le sujet




Le 9 mars 2005

Le travail du personnel infirmier dans les régions rurales

Un chercheur de l'Université Laurentienne participe à une etude nationale sur le sujet

M. Roger Pitblado, professeur de géographie à l'Université Laurentienne, donne sa collaboration à une étude nationale sur le travail du personnel infirmier dans les régions rurales, intitulée The Nature of Nursing Practice in Rural and Remote Canada. Parmi les principales constatations de ce projet, il faut souligner le déclin progressif du nombre de ces professionnels et les différences marquées entre leur travail et celui de leurs collègues des centres urbains.

Les chercheurs ont mené auprès de quelque 4 000 infirmières et infirmiers des régions rurales un sondage qui n'avait jamais été fait auparavant, fait des entrevues détaillées avec 152 d'entre eux, examiné plus de 200 documents sur la pratique de la profession en milieu rural et analysé la base de données nationale du personnel infirmier autorisé. Entre 1994 et 2002, le nombre de personnel infirmier rural a baissé de 1 655, soit 3,9 %. Pendant la même période, leur moyenne d'âge est passée de 40,6 à près de 43 ans. Dans les centres urbains du Canada il y a actuellement quelque 78 infirmières et infirmiers pour 10 000 habitants, tandis que dans les régions rurales ils ne sont que 62 pour une même tranche de population.

« Outre la quantification de la baisse du nombre de personnel infirmier rural, explique M. Pitblado, professeur de géographie à l'Université Laurentienne, nous voulions avoir une compréhension globale de ce qu'est vraiment l'exercice de cette profession en dehors des centres urbains. Ceci n'avait jamais été fait auparavant au Canada. Le sondage et les entrevues que nous avons réalisés ont permis de voir que le personnel infirmier rural a davantage de responsabilités et généralement moins de ressources humaines et techniques pour le soutenir. Les résultats de notre étude influeront sur les décisions dans le domaine de la santé, la formation du personnel infirmier qui travaillera dans les régions rurales et les efforts des collectivités pour le recruter et le retenir. »

Le projet de recherche a été dirigé par des membres du corps professoral des universités Laurentienne, Northern British Columbia, Lethbridge et Saskatchewan avec la participation d'autres chercheurs et conseillers de tout le Canada. La plus grande partie des fonds a été accordée par la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé, les autres subventions provenant de toutes les provinces et territoires.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec M. Roger Pitblado, professeur de géographie à l'Université Laurentienne, au (705) 675-1151, poste 3355 ou à pitblado@laurentienne.ca.



Liens additionnels

La pratique infirmière en régions éloignées et rurales du Canada: http://ruralnursing.unbc.ca/
Canadian Journal of Nursing Research: http://www.mcgill.ca/cjnr/